Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VENTE DE SEL DE GUERANDE

 

  VOUS CHERCHEZ UN SEL DE GUERANDE OU UNE FLEUR DE SEL DE GUERANDE DE QUALITE?

    NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE VOUS EN FOURNIR !

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES TARIFS
ET LES CONDITIONS DE VENTE:

LA MAISON CHARTEAU  

    (Françoise et Lionel CHARTEAU)

12, Kercadoué

44350 SAINT MOLF

 Tel: 06 75 43 06 31
    maisoncharteau@orange.fr

Retrouvez nous sur face book

 

Retrouvez ainsi les dernières nouvelles de l'exploitation et des marais!

 

Cliquez Ici ! (Page D'accueil)

27 mai 2006 6 27 /05 /mai /2006 20:33

Bon, vous allez finir par croire qu'à Guérande les paludiers ne sont qu'une bande de fainéants!

En effet, ça fait maintenant plus d'une semaine qu'il a plu, et depuis,j'aurais dû vous parler d'évaporation, et on aurait dû se remettre au boulot.

Mais que dalle, il n'y a qu'à voir la photo:

 marais dans le brouillard

ça dure depuis trois ou quatre jours comme ça. On ne peut pas dire qu'il n'y ait pas d'évaporation du tout, mais c'est au minimum.

On pourrait se dire que les marais restent en l'état, et qu'on va reprendre le travail là ou on l'a laissé, mais ce n'est pas ça non plus, et ce grace à une famille de plantes, la plus détestée de toutes par les paludiers:  le LIMU

Jamais entendu parler?

Normal, c'est un terme générique qui désigne tout ce qui ressemble de près ou de loin à des algues, et qui pousse dans l'eau des salines.

ceci n'est pas  de la mousse, c'est ça le limu. Notez qu'aujourd'hui on a retrouvé le soleil, j'ai pas pu résister à vous le montrer

En soi, ce n'est pas dérangeant, mais ces algues se comportent comme des filtres, et ralentissent l'eau, voire l'arrêtent completement. Et vu la faible pente des salines, on va être obligés dès lundi de "jouer du rateau", c'est à dire retirer les algues pour faire passer l'eau.

J'attends des conditions plus ensoleillées pour vous mettre des photos de limu, j'espère que ça ne va pas tarder.

Le limu n'est pas le seul à profiter de cette semaine d'arrêt pour envahir les salines. D'autres olibrius en profitent, on les appelle les tourne-pierres.

Ce sont des oiseaux, désolé je n'ai pas de photos, qui retournent consciencieusement les mottes des ponts d'argile, afin de chercher des vers en dessous.

Mais en faisant cela, ils défont tout ce que nous avons fait au mois de mars, rejetant de chaque coté du pont l'argile que nous nous sommes éreintés à mettre dessus.

Quand je vous dis qu'avec les oiseaux on se supporte mutuellement, ce n'est pas toujours vrai, les tourne-pierres, moi je les hais!!

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel - dans journal de bord
commenter cet article

commentaires