Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VENTE DE SEL DE GUERANDE

 

  VOUS CHERCHEZ UN SEL DE GUERANDE OU UNE FLEUR DE SEL DE GUERANDE DE QUALITE?

    NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE VOUS EN FOURNIR !

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES TARIFS
ET LES CONDITIONS DE VENTE:

LA MAISON CHARTEAU  

    (Françoise et Lionel CHARTEAU)

12, Kercadoué

44350 SAINT MOLF

 Tel: 06 75 43 06 31
    maisoncharteau@orange.fr

Retrouvez nous sur face book

 

Retrouvez ainsi les dernières nouvelles de l'exploitation et des marais!

 

Cliquez Ici ! (Page D'accueil)

30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 21:53

Voilà, le soleil est bel et bien revenu, et avec lui un vent de nord à "décorner les boeufs".

Du coup, l'eau s'évapore à bloc, et ça va bientot sentir le sel. Il est donc temps d'effectuer les derniers préparatifs avant de s'attaquer aux oeillets eux même.

On se met donc à préparer ce qui sert de réserve d'eau salée pour alimenter les oeillets en été.

Ces réserves s'appellent des adernes. On peut les agrandir, en "tuant" des oeillets, c'est à dire qu'au lieu de les consacrer à la production de sel, on se sert de 2 ou 4 oeillets dans une saline pour stocker de l'eau pour le reste des oeillets.

Ceci permet d'augmenter la productivité des oeillets restants.

Ces oeillets tués ne se nettoient qu'à  partir d'une salinité de 80/100g par litre, sinon une partie de la vase reste au fond, et viendra plus tard avec le sel.

Voici en images comment on prépare les oeillets tués et les adernes:

Les voilà avant, on voit du limu dans l'eau.

oeillet tué avant nettoyage

D'abord on les met à sec. L'eau n'est pas jetée, mais on la fait couler sur les oeillets qui sont juste apres dans le circuit.

oeillets tués à sec

Ensuite, on racle le fond, afin d'enlever le limu, et la vase. On jette le tout en dehors des oeillets.

Enfin, on "fait les ponts" c'est à dire qu'on applique une couche de vase sur les ponts afin de les protèger de l'érosion.

Et voilà le travail!

 oeillets tués prets

On peut voir que j'ai nettoyé trois pièces en tout, soit deux oeillets tués, au premier plan, et un pièce d'aderne.
Encore deux jours de boulot, et ce sera le tour des oeillets proprement dits, qui seront prêts pour le premier nettoyage, le boutage.
Je vous en parle dans quelques jours.

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

jean paul 31/05/2006 21:07

salut Lionel et tout d'abord bravo pour ce blog plein d'enseignement ,a nous la connaissance et  la lueur  d'admiration  dans les yeux de  nos auditeurs quand  nous  parlerons des marais autour de nous desormais .A nous la maitrise  de la technique  de l'eau, a nous la "recette sacrée", a nous le secret du paludier , a nous.........bon je m'embale un peu là.sinon je vois que si les temperatures ne sont pas bien hautes le vent de chiens qu'il fait chez nous est un allier pour toi ,tant mieux.alors ben maintenant va falloir bosser l'ami ,aussi je te laisse a tes saines occupations et a bientot ici