Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VENTE DE SEL DE GUERANDE

 

  VOUS CHERCHEZ UN SEL DE GUERANDE OU UNE FLEUR DE SEL DE GUERANDE DE QUALITE?

    NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE VOUS EN FOURNIR !

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES TARIFS
ET LES CONDITIONS DE VENTE:

LA MAISON CHARTEAU  

    (Françoise et Lionel CHARTEAU)

12, Kercadoué

44350 SAINT MOLF

 Tel: 06 75 43 06 31
    maisoncharteau@orange.fr

Retrouvez nous sur face book

 

Retrouvez ainsi les dernières nouvelles de l'exploitation et des marais!

 

Cliquez Ici ! (Page D'accueil)

1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 14:14

             Je vous le disais dans le message d'accueil, il arrive que les paludiers soient heureux de voir tomber la pluie.

Dimanche dernier, c'était le cas.

On n'y croyait plus, mais elle est arrivée au petit matin, à notre grand soulagement.

Je ne me considère pas comme un fainéant, mais depuis le 15 juin, nous avons eu une fois 24 heure de pause. C'est finalement peu, et si on aime bien faire du sel (c'est quand même ça qui nous fait vivre), ça ne fait pas de mal de s'arrêter un peu.

Pour mieux comprendre la situations, il vous faut savoir que mes horaires, comme pour tous les paludiers à temps plein, sont les suivants:

Je commence à prendre du sel à 5 heures 30, jusqu'à 10h30 environ (à cette heure là, j'ai récolté sur 40 de mes 60 oeillets, sur les salines du Bollé et du Rente).

Jusqu'à 11h30, il faut mettre la fleur de sel en sacs (de 40 kg), et la rentrer à l'abri.

De 11h30 à 12h30, je "porte" (je transporte les tas de sel de chaque oeillet jusqu'au "mulon", le tas sur le bord de la saline) les 20 oeillets de la Mothe.

Après manger, une sieste d'une heure s'impose, puis je retourne au marais à 16 h15.

après avoir règlé l'eau dans les différentes salines, je retourne à la Mothe, et commence la récolte de la fleur de sel jusqu'à 19 heures environ.

Ensuite, il faut encore 2 heures pour récolter le gros sel sur les 20 oeillets de la Mothe, ce qui me fait finir théoriquement à 21 heures lorsque tout va bien, mais comme tout va rarement bien, je finis mes journées environ à 21h30, voire 22heures parfois.

Et le lendemain, le réveil sonne à nouveau à 4 heures 30.

Et ce jusqu'à ce que le temps change, et que la récolte ne soit interrompue.

Voilà pourquoi, lorsque la pluie tombe, même si on ne peut plus récolter, on ne crache pas sur un peu de repos.

Dimanche, nous avons eu 11 mm d'eau, ce qui représente à peu près trois jours d'arrêt, mais il a plu encore ce matin, et ils annoncent encore un peu d'eau pour demain.

Donc avec un peu de chance, nous allons avoir une petite semaine d'interruption.

Il va falloir se mettre maintenant à arracher la salicorne dans les salines, et rentrer le sel qui est fait,

ce dont je vous parlerai bientôt, photos à l'appui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel - dans evenements
commenter cet article

commentaires