Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VENTE DE SEL DE GUERANDE

 

  VOUS CHERCHEZ UN SEL DE GUERANDE OU UNE FLEUR DE SEL DE GUERANDE DE QUALITE?

    NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE VOUS EN FOURNIR !

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES TARIFS
ET LES CONDITIONS DE VENTE:

LA MAISON CHARTEAU  

    (Françoise et Lionel CHARTEAU)

12, Kercadoué

44350 SAINT MOLF

 Tel: 06 75 43 06 31
    maisoncharteau@orange.fr

Retrouvez nous sur face book

 

Retrouvez ainsi les dernières nouvelles de l'exploitation et des marais!

 

Cliquez Ici ! (Page D'accueil)

28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 19:16

               Les travaux de chaussage des oeillets, dont vous n'avez eu qu'un aperçu, sont pour l'instant au point mort, toujours à cause des conditions météo.

En attendant, il est temps de curer les vasières.

Les vasières, ce sont ces réserves dans lesquelles on retient l'eau qui nous sert à faire le sel en été.

Et comme leur nom l'indique, elles servent aussi à faire décanter l'eau avant qu'elle rentre dans les salines.

Je profite de cette journée maussade pour commencer à vous expliquer comment ça se passe.

Tout d'abord, il faut vider la vasière (rappelons qu'ici on dit "algir", histoire de tromper le novice).

Pour ceci, on a juste à ouvrir un bouchon:

 



Et voilà:



Normalement, quand on met la vasière à algir (on dit aussi "mettre à partir" ou "mettre à aller"), on peut récupèrer les poissons qui se cachent dans les tuyaux. Souvent, on prend des mulets, des bars, ou même des daurades ou des anguilles.
Mais ça ne marche pas tous les ans. Car il doit faire froid pour que les poissons se cachent. Cette année, ce n'est pas le cas, la preuve:
Voilà ce que j'ai pris ce matin en ouvrant la mienne:

Eh oui, deux mulets, de 10 cm chacun, que j'ai remis à l'eau aussitot, évidemment. Pas de panique, ils ne sont pas morts, c'est dû à la photo.

Et voilà ce que ça donne quand c'est à sec, une vasière:

Je vous explique:

Le pelluet, c'est le fond de la vasière. La vase s'y dépose, mais elle n'y reste pas, car elle tombe dans les "rais".
Les rais, ce sont les "fossés" tout le tour de la vasière.
L'entretien des vasières consiste à curer les rais, c'est pourquoi on appelle ça le "rayage des vasières"
pour ça, on jette la vase qui est dans les rais sur les talus.
Et c'est là que normalement, on récupère le poisson. Mais depuis quelques années, on en prend de moins en moins.
Demain, je vous montre le détail des opérations.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel - dans journal de bord
commenter cet article

commentaires