Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VENTE DE SEL DE GUERANDE

 

  VOUS CHERCHEZ UN SEL DE GUERANDE OU UNE FLEUR DE SEL DE GUERANDE DE QUALITE?

    NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE VOUS EN FOURNIR !

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES TARIFS
ET LES CONDITIONS DE VENTE:

LA MAISON CHARTEAU  

    (Françoise et Lionel CHARTEAU)

12, Kercadoué

44350 SAINT MOLF

 Tel: 06 75 43 06 31
    maisoncharteau@orange.fr

Retrouvez nous sur face book

 

Retrouvez ainsi les dernières nouvelles de l'exploitation et des marais!

 

Cliquez Ici ! (Page D'accueil)

9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 07:00

Je reprends la plume après m'être rendu compte que j'avais encore oublié de faire des photos du déchargeage des marais . Je vous en parlerai donc l'année prochaine.

Et je vous aurais bien mis quelques photos du démarrage de la saison, mais j'ai égaré mon appareil. Dès que je le retrouve, je mitraille et vous serez les premiers à en bénéficier.

Quant à la saison, donc, c'est du jamais vu, de mémoire de paludier. J'ai fait ma première "prise" de sel le 5 aout, c'est à dire 6 jours plus tard qu'en 1998, année déjà hyper tardive.

Et encore, première prise n'est pas le bon mot, j'aurais du dire "j'ai marqué", mais il      faut alors que je vous explique:

Le paludier lambda, il n'aime pas être dans les derniers à démarrer la récolte. Quand il a de bons marais, et qu'il est bon lui même, il aime d'ailleurs faire du sel le premier. C'est pas de la frime, c'est juste que c'est pour entendre les autres dire "ouah! "  et rire dans sa moustache.

Donc, dès qu'il y a suffisemment de sel dans l'oeillet pour en mettre sur la ladure (le rond entre deux oeillets) on s'empresse généralement de le faire. Mais on ne remonte que 5 kg de sel souvent, au lieu de 50 kg pour une prise normale. On dit alors qu'on a juste "marqué " le marais.

Bon autant vous le dire, je n'ai pas marqué le premier, loin s'en faut (sur Kervalet, et Saillé, ils ont eu moins de pluie, c'est pour ça qu'ils ont démarré avant nous!!), mais pas le dernier non plus, donc tout va bien au moins pour ça.

Blague à part, quand une saison s'annonce courte comme celle ci (vu qu'il ne reste à l'heure où je vous parle plus que 22 jours dans le mois d'aout), plus on démarre tôt, plus on a de chances de sauver la saison.

Je reviens demain pour vous parler de fleur de sel, parce que j'ai entendu l'autre jour Jean Pierre Koffe à la radio, ça m'a hérissé le poil!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel - dans journal de bord
commenter cet article

commentaires

BOULO Laurent 19/08/2007 22:08

Vas-y , Lionel , parle-nous de Jean-Pierre dont les mains sentent La baleine industrielle .Cette baleine qui veut écraser Le guérandais depuis trente ans .Mais les guérandais résistent face à ce salinier venu du sud qui récolte délicatement le gros sel à l 'aide de buldozer énorme .
Laurent